2012

Localisation : Pont du Mt Blanc / Genève (CH)
Programme : concours pour la création une traversée piétonne et cycliste de la rade  
Maîtrise d'ouvrage : Ville de Genève   
Dimensions : 250m de long par 4.3m de large
En partenariat avec : VP Green Ingenierie
Bet acoustique et éclairage: Alternative consulting
Maquette: Catherine Claden
Equipe : Florence Clausel-Borel, Camille Giuliani, Olivier Corsin (VP Green Ingenierie), Charles-Eliot Meyer, Herbé Ivana

 

Continuité urbaine et mise en valeur du site  
La passerelle s’inscrit dans la continuité du site de Genève  et du pont du Mont Blanc. Véritable espace publique, son parcours est rythmé par plusieurs événements, une place publique en son centre et un belvédère tout du long. Tout en étant un élément fort et indépendant, la passerelle est connectée sur un de ses segments au pont du Mont Blanc et forme la place publique, espace publique central. 

Un parcours orienté sur la rade à plusieurs rythmes et séquences 
La passerelle se parcourt à deux vitesses et à deux niveaux. On peut distinguer la partie principale du tablier avec un revêtement minéral où l’on se promène, et une partie en en contrebas plus végétale où l’on flâne. Le garde-corps côté du pont du Mont Blanc est un élément fort du projet qui vient révéler le paysage. Deux lignes parallèles valorisées pendant la nuit, une très fine et une autre plus épaisse viennent dessiner un zigzag sur la rade. Par ailleurs le principe structurel de la passerelle tend à reproduire en apparence l’effet des voûtes du pont du Mont Blanc.